07/08/2006

Non-agir ! est-ce possible ?

Non-agir ! est-ce possible ?

Le non-agir, comme l'agir demande une intention, un effort, une action. Aussi le non-agir semble être une impossiblité ...

 

********

 

Le non-agir naît de la vision de ce qui est.

 

Alors que l'intention naît d'une projection temporelle du passé vers le futur.


Prenons un ex : une mamie dans la rue tombe devant moi. Je n'ai  pas à avoir l'intention de l'aider à se relever pour l'aider, effectivement. Autrement dit, mon intention est fondue dans l'action au présent.  Donc la dualité n'apparaît pas. C'est quand la pensée s'immisce entre l'observation et l'action que la dualité apparaît. Autrement dit, quand on commence à sous-peser le pour, le contre ...etc...


L'action non-duelle répond dans la seconde, spontanément, à ce qui  est, sans comparaison. Alors, ce sentiment de vision impersonnelle de la  situation est clair. L'acteur personnel n'est pas présent. L'action est présente, en revanche.

 

Alors, c'est sûr que le terme "non-agir" prête un peu à  confusion, puisqu'il y a bien action à un moment donné.

De même, la non-intention est réellement une intention fondue à l'action, car, dans l'intention, l'ego apparaît dans l'espace  laissé entre la vision et l'action.

Observer CE QUI EST, met à distance l'idée d'être acteur. Entre vision et action il n'y a pas d'espace où le moi peut se glisser.

22:25 Écrit par dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.